• > 1997

    Le 26 avril, le Collège Roi Baudouin est officiellement inauguré. Les forces vives des trois écoles existantes se rapprochent pour créer de nouvelles synergies, partager les préoccupations et les projets, et faire face en commun aux nouveaux défis. Riche de près de 90 ans d'expérience pédagogique, de tradition d'accueil et d'écoute des jeunes, l'équipe enseignante du Collège Roi Baudouin poursuit son travail pour aider les jeunes qui lui sont confiés à vivre, s'instruire et s'épanouir.
  • > 1996

    Suite à une décision politique, l’Institut Saint-Jean-Vincent et l’Institut Notre-Dame de la Paix fusionnent et les écoles secondaires sont rebaptisées et adoptent le nom de Collège Roi Baudouin, appellation désormais commune à deux écoles : l’une organise à l’avenue Félix Marchal et la rue Victor Hugo le premier degré commun et les 2e et 3e degrés de l’enseignement général, l’autre organise à l’avenue de l’Emeraude les 2e et 3e degrés de l’enseignement technique et professionnel.
  • > 1985

    Les pouvoirs organisateurs de l'Institut Notre-Dame de la Paix et de l'Institut Louise de Marillac ont décidé, avec les encouragements du Secrétariat National de l'Enseignement Catholique, de créer un premier degré autonome (DOA) regroupant les premières et deuxièmes rénovées des deux instituts, ainsi que des classes d'accueil et les classes de deuxième de l'enseignement professionnel. L'Institut Saint-Jean-Vincent, héritier spirituel des Frères des Ecoles Chrétiennes et des Sœurs de la Charité est ainsi créé.
  • > 1963

    Monsieur et Madame Brunner créent, à l’avenue de l’Emeraude, une section professionnelle supérieure qui accueillera diverses formations.
  • > 1957

    Une école moyenne d'enseignement général préparant au certificat inférieur est créée à Louise de Marillac.
  • > 1950

    L’Ecole Louise de Marillac ouvre une section primaire dans de nouveaux locaux à l'avenue Plasky.
  • > Pendant la guerre 40-45

    L'institut Notre Dame de la Paix est réquisitionné par les Allemands. Monsieur Brunner achète les bâtiments de la rue Victor Hugo qui connaîtront plusieurs aménagements successifs.
  • > 1935

    Madame Brunner œuvre pour l'éducation des filles. Les Filles de la Charité ouvrent la Maison de l'Enfant Jésus au 12 de l'avenue de l'Emeraude et une classe gardienne voit le jour en 1936.
  • > 1931 et 1938

    Agrandissements successifs des bâtiments scolaires.
  • > 1926

    La population ne cesse de croître, les bâtiments sont agrandis et une section « Humanités » voit le jour. L’enseignement est confié aux Frères des écoles chrétiennes.
  • > Octobre 1922

    Inauguration de l'Institut Notre-Dame de la Paix. Messieurs Brunner et Roukens puisent amplement dans leur patrimoine financier pour la création de l’école.
  • > Fin de la 1re guerre mondiale

    La Commune dispose d’écoles officielles mais pas encore d’écoles libres catholiques. Le doyen de Schaerbeek, le curé de Saint Albert et un comité de paroissiens décident d'œuvrer en ce sens. Ils s'attèlent donc à la mise sur pied d'une école gratuite et d'une école payante.
  • > Dans les années 1910

    Naissance de la paroisse Saint Albert.
  • > Deuxième moitié du XIXe siècle

    La commune de Schaerbeek connaît un formidable accroissement démographique.

12 bonnes raisons pour inscrire votre enfant au Collège Roi Baudouin

Rendez-vous dans la section inscription pour obtenir toutes les informations nécessaires
Inscription